Comment gérer au mieux mon compte bancaire ?

Le lundi 30 avril 2012 par Estelle Herault

En appliquant des règles simples dans la relation que vous avez avec votre banque, et avec les conseils pratiques que vous apportera ce guide, vous pourrez mieux gérer votre compte et éviter les difficultés.

Pour commencer 

À la souscription d’un service bancaire, demandez systématiquement un écrit à votre banque pour vous munir d’une preuve. Ce qui est écrit ne peut être contesté que par le biais d’une décision de justice. Un accord verbal est difficile à prouver, ce sera la parole de votre banquier contre la votre. C’est pourquoi il vous fait signer un grand nombre de documents qu’il vous faut lire avec précaution.

Pour partir sur de bonnes bases, commencez par demander une convention de compte à votre banque. Cette convention est gratuite. Celle-ci reprend point par point les détails concernant votre compte (le montant de votre droit à découvert, quels sont les plafonds de vos moyens de paiement…). Ce bilan vous aidera à mieux ficeler votre budget.

Vous passerez pour quelqu’un de responsable vis-à-vis de votre banquier. Par ailleurs votre banque vous envoie régulièrement un document qui regroupe l’ensemble des tarifs appliqués aux diverses opérations. Gardez bien à l’esprit que ces dernières sont la plupart du temps payantes.

Comment organiser mon budget personnel ?

La règle est simple : vivez selon vos moyens. C’est la clé pour éviter d’être confronté à une procédure de surendettement comme 2 % des ménages français. Organiser un budget n’a rien de compliqué, c’est juste prendre le temps de comparer ses recettes et ses dépenses. Cela ne coûte rien et s’avère très efficace.

Faites le tri entre les dépenses nécessaires (25 % pour le logement) qui sont des charges fixes et les dépenses superflues. Parmi ces dernières, les dépenses de loisirs représentent en moyenne 8 à 14 % des dépenses des ménages. La tentation est forte de vivre comme les ménages les plus aisés qui dépensent presque moitié plus que les ménages plus modestes pour leurs loisirs.

Ne misez pas sur une future entrée d’argent ou sur un probable accord de découvert.

D’une manière générale, évitez de vous dire : "je vais toucher une grosse somme d’argent à la fin du mois, je vais pouvoir m’acheter ce dont j’ai envie". En avez-vous seulement besoin ?

Et si la banque vous accorde un découvert, attendez d’en avoir la certitude. Essayez toujours de ne dépenser que l’argent gagné le mois précédent et n’anticipez pas sur le salaire qui va venir.

Votre relevé de compte mensuel n’est pas une simple formalité

Examinez-le avec attention dès sa réception. Tous les mois, il reprend votre solde, vos dépenses et vos recettes. Votre relevé de compte mensuel permet de détecter la moindre anomalie et de réagir au plus vite en cas de problème. En plus de sa version papier vous pouvez le consulter sur internet ou sur votre téléphone portable.

Par le biais d’alerte votre banque peut vous signaler le dépassement de votre autorisation de découvert par exemple ou mieux, votre solde lorsqu’il devient négatif. Il vous revient alors de combler le déficit et de ne plus engager de trop lourdes dépenses.

Préférez les virements et prélèvements automatiques

Si vous touchez votre salaire par virement automatique, votre argent sera disponible sitôt l’opération effectuée tous les mois à la même date par votre employeur.

Pour vos charges aussi, mettez en place avec votre banque des prélèvements automatiques. Cela vous évitera des pénalités de retard.

La mensualisation est elle aussi un service qui vous permettra de mieux gérer votre budget en étalant tout au long de l’année les grosses sommes qui peuvent compliquer la maîtrise de vos dépenses.

Prudence et prévoyance

Faites attention à votre code confidentiel

Vous devez changer votre code confidentiel de votre espace internet régulièrement. Il donne accès à votre espace sur le site de votre banque. Mis à part vous personne ne doit le connaitre.

Soyez prudent quand vous utilisez vos moyens de paiement

Votre carte bancaire permet entre autres de payer sur internet. La même prudence que vous adoptez dans son utilisation quotidienne doit alors s’appliquer. Absolument jamais, vous ne devez donner votre code PIN (mot de passe secret et personnel d’identification). Par contre pour vos paiements sur le net vous aurez à saisir le numéro de votre carte, sa date d’expiration et le code à trois chiffres qui figure à son dos. Evidement vous devrez auparavant vous assurer de la sécurisation de la transaction et du sérieux du site sur lequel vous faites votre achat.

L’utilisation de votre chéquier doit elle aussi suivre des règles de prudence. Il faut commencer par éviter de l’utiliser quand sa provision est insuffisante. Ne signez jamais de chèque avant d’avoir rempli la somme puis le nom du destinataire, ou avant d’avoir vérifié ces informations si elles sont saisies automatiquement lors de votre achat. Ne donnez jamais de chèque antidaté. Ne laissez pas traîner votre chéquier et réagissez le plus rapidement possible auprès de votre banque si vous soupçonnez une malversation.

Misez sur l’avenir, épargnez

Economiser, épargner, ce n’est pas seulement pour les coups durs. Mieux vous gérerez votre argent, plus vous l’apprécierez à sa juste valeur. Dépenser ne doit plus être une habitude mais un vrai cadeau que vous vous ferez. C’est juste une bonne habitude à prendre.

Par ailleurs, votre épargne peut, une fois à la retraite, vous aider à maintenir votre train de vie, voire l’améliorer. Informez-vous à ce sujet sur les produits proposés par votre banque.

Fermer

Bientôt de nouvelles fonctionnalités pour vous aider à trouver la banque qui vous convient

Soyez parmis les premiers informés des mises à jour et profitez gratuitement et en avant-première de nos services